Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.En savoir +J'accepte

La nouvelle-Orléans et ses quartiers

Cœur français battant en terre américaine, La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des États-Unis. Entre Quartier Français à l'architecture latino-créole, vieille cathédrale, antiquaires, boîtes de jazz et rues en fête, c'est à une tourbillonnante plongée dans l'Amérique Impertinente que convie cette ville à l'ambiance si attachante.

LE QUARTIER FRANÇAIS :

Le centre historique de La Nouvelle-Orléans s'appelle Quartier Français ou Vieux Carré bien qu'en réalité, son architecture soit d'influence espagnole. Les visiteurs peuvent admirer les balcons en fer forgé, les petites cours privées agrémentées de fontaines, les jardins et patios, tout en profitant de l'ambiance tranquille du « Vieux Sud ».

La Promenade Moon Walk longe le Mississippi. Le promeneur se met à rêver du temps des plantations en regardant passer d'authentiques bateaux à aube sur des airs de jazz.

La nuit tombée, Bourbon Street (nommée ainsi en hommage au Roi Soleil) s'anime d'une incroyable effervescence tous les soirs de la semaine et jusque tard dans la nuit. Les noctambules se laissent gagner par l'ambiance festive et musicale des nombreux bars, clubs de jazz et restaurants. Parmi les plus réputés, vous trouverez le Preservation Hall. Fondé en 1961, ce club de jazz a pour vocation de préserver le style unique du Jazz de La Nouvelle Orléans.

ARTS DISTRICT :

A quelques pas du Vieux Carré, l'Arts District ou Warehouse District est le quartier en vogue à La Nouvelle-Orléans. Cet ancien quartier des entrepôts a été réhabilité et transformé pour accueillir les principaux musées de la ville, des galeries d'art et des ateliers d'artistes. A ne pas manquer : le National World War II Museum (musée consacré à la Seconde Guerre Mondiale, en Europe et dans le Pacifique). Le quartier compte de nombreux restaurants réputés.

GARDEN DISTRICT :

Le célèbre tramway, fidèle à l'univers de Tennessee Williams, mène au Garden District. Ce quartier doit son nom aux nombreux parcs et jardins qui agrémentent ses propriétés « ante-bellum ».

La Louisiane devenue américaine en 1803, les Américains choisissent de s'installer à cet endroit, à quelques centaines de mètres à l'ouest du Quartier Français.

Ils bâtissent alors de magnifiques demeures de style « néo-Renaissance grecque » (Greek Revival) et typiquement victo­riennes. En remontant Saint Charles Avenue, les flâneurs peuvent admirer ces impressionnantes prouesses architecturales dans un cadre verdoyant. Aujourd'hui le quartier est habité par les stars hollywoodiennes telles que Brad Pitt, Nicolas Cage, Sandra Bullock etc...

FAUBOURG MARIGNY :

A l'est du Quartier Français en traversant la rue Esplanade, Le Faubourg Marigny doit son nom à Bernard de Marigny, un riche propriétaire dont la plantation se trouvait à cet endroit. La fameuse Frenchmen Street et ses nombreux bars et clubs est au cœur de ce quartier. Avec cette ambiance propice à la fête, il règne à Faubourg Marigny une atmosphère que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

TREMÉ :

Le Tremé est le quartier historique de la communauté afro-américaine. Il a vu grandir de grands jazzmen tels qu’Alphonse Picou, Kermit Ruffins ou encore Lucien Barbarin. Rien de tel qu’une visite guidée de ce quartier pour admirer les maisons à l’architecture colorée.